2017

J'ai claqué la porte de 2015.
2016 a joué les montagnes russes, avec les coups de massue que m'a porté mon marathon, mais aussi les ressources que j'ai découvertes, chez moi et auprès de mes proches et moins proches, et même auprès de personnes que je n'ai jamais rencontrées, pour garder le cap.

2017 aura été une année d'espoir. Remplie de très belles rencontres (pensées spéciales à Virginie, Éric, Laura, Ludovic, Virginie, Cécile, Agnès, Guillaume, Sonia, Magali, Stéphanie, Nathalie, Chantal, Sandrine, et tant d'autres...), d'opération annulée, de mots comme "rémission", auquel je ne pensais pas avoir droit, le début de la reprise d'une vie un peu plus normale en retrouvant les collègues et le chemin du travail, les gestes et attentions très touchants de certains, les retrouvailles avec des amis perdus de vue depuis longtemps, et la possibilité d'envisager un avenir...

Mon Marathon A Moi n'est pas fini, mais je continue à croire qu'un jour, on trouvera un traitement "définitif" pour nous, les méta. Malgré les effets indésirables, je m'accroche et je continue les traitements. Je profite de chaque instant passé avec les gens que j'aime et mon Fiston d'amour. Et je pense à tous ceux et celles qui se battent tous les jours pour vivre le mieux possible, ainsi qu'à tous ceux qui nous accompagnent dans ce parcours, vous êtes merveilleux !

 2018, je suis prête !